Al Moutmir : Bilan satisfaisant des plateformes de démonstration

Al Moutmir : Bilan satisfaisant des plateformes de démonstration

Engagé pour la transformation agricole, OCP a conçu Al Moutmir, un dispositif itinérant et multiservices de proximité pour mieux accompagner et servir l’agriculteur. Cette initiative agile et intégrée traduit l’offre du groupe basée sur les services de vulgarisation en matière de recherche scientifique et d’innovation agricole. Le programme des plateformes de démonstration d’Al Moutmir en est un exemple concret de la volonté du Groupe de doter les agriculteurs des connaissances nécessaires à l’amélioration de leur rendement et leur rentabilité. 

Al Moutmir a mis en place un programme des plateformes de démonstration agricole, co-construit et réalisé en partenariat avec l’écosystème agricole. Ce programme complet porte sur le choix, l’installation, le suivi et l’évaluation des plateformes de démonstration qui servent pour l’introduction et l’intégration des innovations agricoles adaptées à chaque système de cultures. 

Le programme des plateformes de démonstration agricole déployé durant la campagne 2018-2019 a été consacré aux céréales et légumineuses. Il a touché tous les étages bioclimatiques favorables à ce type de cultures. Il a également profité à différentes catégories socio-économiques d’agriculteurs, particulièrement les petits et les moyens, les jeunes, les femmes, les associations et les coopératives agricoles. 

Le nombre total des plateformes de démonstration des céréales et légumineuses installées et suivies, durant la première année de l’initiative Al Moutmir, est de 1071 plateformes, auxquelles doivent s’ajouter 460 autres parcelles agriculteurs témoins. Ces plateformes ont été réparties sur 21 provinces et ont principalement ciblé les céréales d’automne avec 785 plateformes (soit 73% du total des plateformes) et les légumineuses alimentaires avec 286 plateformes (27%). 

La gestion intégrée des cultures, dite ICP (Integrated Crop Program), telle qu’elle a été pratiquée sur le terrain, visait l’utilisation efficiente de l’eau, des intrants agricoles et la conservation des ressources naturelles (sol et eau).  Trois grandes catégories de formules d’engrais de fonds ont été appliquées au niveau des plateformes de démonstration à savoir : les formules régionales recommandées par la carte de fertilité, les formules régionales soufrées et les formules personnalisées et spécifiques aux sites et aux cultures. 

Les rendements grain des plateformes de démonstration ont été comparés aux parcelles témoins des agriculteurs. Il en ressort des hausses importantes de rendement. Pour le cas des céréales, les formules standards ont permis des gains estimés à 23% sur le plan national, tandis que les formules régionales soufrées ont permis une hausse des rendements de 48%. Les formules spécifiques ou sur mesure telles que recommandées par les analyses du sol et fabriquées par le « Smart Blender » ont données les meilleurs rendements sur tous les sites. La moyenne nationale des gains en grains a atteint 43% pour ce type de formules. Pour ce qui est des légumineuses, les formules régionales standards ont permis un accroissement de 43 et les formules régionales soufrées une amélioration des rendements en grain de 93%. 

Il en ressort que l’impact sur la productivité et la qualité des productions récoltées demeure important. Ceci ouvre la voie à des modèles de développement agricoles innovants et à forte valeur ajoutée qui seront construits en partenariat avec l’ensemble de l’écosystème. Les résultats de ce programme, mis à la disposition de l’ensemble de l’écosystème, permettront une meilleure préparation de la prochaine saison agricole pour une agriculture prospère et durable.

Découvrez en vidéo ce qu’elles ont apporté aux agriculteurs qui en ont bénéficié dans les provinces de Khenifra et Larache.

Retour à la liste...