OCP Corporate

Accueil / Durabilité / Villes Vertes

Villes Vertes

  • Ville Verte Mohammed VI
  • Pôle Urbain de Mazagan
  • Mine Verte Khouribga
  • Technopole Foum El Oued

Focus

Responsabilité Sociétale & Environnementale

La Ville Verte Mohammed VI s’inscrit dans une démarche de certification environnementale LEED ND.

L’exemplarité sociétale et environnementale de la Ville Verte est poursuivie à toutes les étapes de développement :

  • PARTI PRIS URBANISTIQUE :
    Adaptation de la trame urbaine aux conditions naturelles d’ensoleillement et de circulation des vents dominants, présence de talwegs et oueds, conception paysagère et politique végétale spécifiques, Coulée Verte polycentrique, gestion des densités optimisant les déplacements par rapport aux emplacements des équipements, tramage urbain entre voies piétonnes, modes de transport doux, architecture bioclimatique
  • CONCEPTION DES INFRASTRUCTURES :
    Panneaux photovoltaïques, équipements CVC à hauts rendements optimisant l’efficacité énergétique, station d’épuration des eaux usées, réseau séparatif (eau potable, eau grise), rétention et traitement des eaux de pluie, réutilisation des eaux usées recyclées pour l’arrosage
  • GESTION DES SERVICES URBAINS :
    Tri séparatif, collecte, réutilisation et recyclage des déchets, optimisation de la mobilité urbaine, quartiers compacts et équipés

  • CONCEPT : Aménagement et développement d’une ville nouvelle sous le signe de l’éducation, de l’innovation, de l ’environnement et du développement durable
  • SITUATION : Mitoyenne de la ville de Benguérir
  • SUPERFICIE : 1 000 ha
  • POPULATION CIBLE : 100 000 habitants

...un pôle universitaire sous le signe du développement durable

 

CONTEXTE

Lancée en 2009 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans le cadre des grands projets de développement du Groupe OCP, la Ville Verte Mohammed VI ambitionne de s’ériger comme un pôle universitaire de rang mondial. Elle a pour vocation d’offrir un cadre de vie attractif et écologiquement exemplaire autour d’un écosystème du savoir.

POSITIONNEMENT

La Ville Verte Mohammed VI se positionne comme une ville nouvelle, aux dimensions à la fois locale et nationale.
Au niveau local, de par son étendue, sa consistance, son volume d’investissement, son attractivité et sa durée, le projet est porteur d’un impact urbanistique, économique et social remarquable sur la ville mitoyenne de Benguérir.
Par ailleurs, compte tenu de la conception et de l’ambition attachées à l’Université Mohammed VI Polytechnique, qui est le cœur de la ville nouvelle, ce projet est également porteur d’une dimension nationale. En effet, l’université est appelée à jouer un rôle majeur dans le succès de la stratégie du pacte pour l’émergence industrielle du royaume, par le biais de son apport en matière de formation et recherche.

UNIVERSITE MOHAMMED VI POLYTECHNIQUE

Composante phare de cette ville nouvelle, l’Université Mohammed VI Polytechnique est conçue à partir du triptyque : enseignement supérieur / R&D / incubation d’entreprises et d’activités économiques liées à la recherche créatrices de valeur.
La 1ère tranche de l’Université Mohammed VI Polytechnique a été réalisée autour de l’Ecole de Management Industriel (EMINES), établissement partenaire de l’Ecole des Mines de Paris.
L’EMINES, opérationnelle depuis Octobre 2013, montera en puissance pour former jusqu’à 650 étudiants sur différents cursus : formation d’ingénieurs, formations exécutives et formations doctorales.
Une deuxième tranche est en cours de travaux autour de centres de recherche et laboratoires de R&D dans le domaine de la mine, pour une ouverture en 2014.
D’autres partenariats avec des établissements, universités et centres de recherche de premier ordre au niveau mondial sont en cours d’élaboration pour les tranches suivantes du développement de l’Université.

SITUATION

A proximité du site OCP et mitoyenne de la ville de Benguerir, la Ville Verte est localisée à 30 minutes de Marrakech et à 90 minutes de Casablanca. Le projet est idéalement situé par rapport aux grands axes de connexion du pays :
Axe autoroute Casablanca / Marrakech et croisement routier Safi / Beni Mellal
Double voie ferroviaire sur l’axe Casablanca - Marrakech
A moins d’une heure de route des plus grands aéroports internationaux du Royaume 

PROGRAMME

1 000 hectares composés de :

  • Université Mohamed VI Polytechnique (1ère tranche ouverte en octobre 2013, l’Ecole de Management Industriel).
  • Lycée d’excellence (ouverture en septembre 2015).
  • Résidences étudiantes (ouverture en octobre 2013).
  • Centre de formation industriel (ouverture en janvier 2014).
  • 25 000 unités de logement.
  • Espaces verts (200 hectares).
  • Infrastructures sportives et lieux de loisirs.
  • Hôpital et clinique.
  • Equipements de proximité.
  • Etablissements de tourisme.
  • Equipements collectifs.
  • Maison de la culture et du cinéma.

Focus

Responsabilité Sociétale & Environnementale

Ce Pôle devrait représenter un modèle pour le développement urbain durable de la
région et du pays, avec pour objectif un essor économique et social viable via la garantie d’un
cadre de vie agréable et d’un environnement de travail attractif, associés à un aménagement
respectueux de l’environnement.

Ce projet s’appuie sur plusieurs atouts :

  • Une localisation de choix (interurbaine et accessible)
  • Une industrie renforcée (2ème pôle industriel du Maroc / Port de Jorf Lasfar ouvert au commerce international depuis 1982)
  • Un potentiel éducatif à travers l’Université Chouaib Doukkali en tant que catalyseur urbain et économique.
  • Une offre touristique attractive et riche

Porteur d’une forte promesse en terme d’impact sur l’économie de la région, ce Pôle renforcera l’attractivité de la province à l’international,encouragera et garantira la mixité sociale et professionnelle, tout en consolidant l’identité culturelle de la région.

  • CONCEPT Aménagement d’une ville moderne, portée par des métiers de pointe orientés vers l’innovation et la recherche
  • PARTENAIRE: Les Domaines Privés de l’Etat (DPE) & la Province d’El Jadida
  • SITUATION:Entre Azemmour et El Jadida
  • SUPERFICIE: 1 300 ha
  • INVESTISSEMENT: 5 Milliards de Dirhams
  • POPULATION CIBLE : 130 000 habitants ( horizon 2030 )
  • ETAT D'AVANCEMENT: Acquisition / transfert du terrain et études : 2013 / 2014
  • AMENAGEMENT ET LIVRAISON :
    • 1ère tranche du projet : 2014-2020
    • 2ème tranche du projet : 2020-2025
    • 3ème tranche du projet : 2025-2030

...une véritable cité au confluent du savoir et de l’innovation.

Ce projet novateur et intégré d’aménagement, de développement et de gestion d’un pôle urbain permet de répondre principalement à un double objectif : favoriser l’amélioration du climat d’affaires en mobilisant les acteurs territoriaux autour d’un projet de développement durable intégré d’une part et, prolonger la dynamique du Groupe OCP dans le développement de ses zones d’implantation d’autre part.

CONTEXTE

Inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de développement des pôles urbains élaborée par le Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la Ville, le projet du Pôle Urbain de Mazagan (PUMA), situé à proximité de la ville d’El Jadida, vise à travers ses composantes à appuyer l’essor de la région.

POSITIONNEMENT

Dans le cadre d’une politique commune de développement territorial, les Domaines Privés de l’Etat et le Groupe OCP ont entrepris de développer ce projet en vue de:

  • Accompagner le développement économique et social du Grand El Jadida pour un rayonnement national et international.
  • Soutenir la dynamique de la plateforme industrielle de Jorf Lasfar, en particulier le projet de Jorf Phosphate Hub qui vise le développement de la première plateforme mondiale de valorisation du phosphate.
  • Se positionner en tant que pôle urbain innovant (ville intégrée de 1 300 ha), doté d’une infrastructure de qualité, dans les domaines suivants : R&D et enseignement supérieur, équipements touristiques / culturels structurants et habitat ( composante résidentielle attractive ).

Situation

Le Pôle Urbain de Mazagan est localisé à environ 90 km au sud de Casablanca. Situé le long de la côte Atlantique, il assurera la jonction urbaine entre les villes de Casablanca et d’Azemmour au nord et la ville d’El Jadida au sud.

  • Proximité de l’autoroute et la route nationale
  • Mitoyenneté avec la ligne de chemin de fer existante et le port de Jorf Lasfar
  • Proximité de la métropole de Casablanca et de son aéroport international.

PROGRAMME

1300 hectares répartis comme suit :

  • Composantes : 819 ha
  • Forêt et espaces verts : 294 ha
  • Réserve stratégique : 186 ha

 

  • Une zone de recherche, de développement et d’innovation dans notamment les secteurs de la chimie, la biochimie et l’agroalimentaire;
  • Un pôle académique et de formation;
  • Une pépinière d’entreprises;
  • Des équipements touristiques et culturels (palais des congrès, parc des expositions, village de l’artisan,...);
  • Une zone d’activités tertiaires;
  • Une zone résidentielle : habitat de qualité, attractif et adapté aux besoins de la population cible (130 000 habitants d’ici 2030).

Focus

Responsabilité Sociétale & Environnementale

La Mine Verte de Khouribga s’inscrit dans une conception totalement tournée vers le développement durable :

  • APPROCHE GLOBALE :
    Zone à zéro émission de CO², transports verts,tri sélectif des déchets
  • URBANISME :
    Master Plan environnemental, préservation des écosystèmes, optimisation des implantations des bâtiments pour un maximum de ventilation naturelle
  • ENERGIE:
    Centrale solaire, éolienne, isolation optimisée des bâtiments pour diminuer la climatisation et le chauffage, éclairage avec lampes à basse consommation
  • EAU:
    Recyclage des eaux usées, irrigation optimisée (goutte à goutte) et golf semi-aride

  • CONCEPT : Aménagement d’un projet urbain de reconversion de sites miniers abandonnés, en
    nouvelle ville écologique
  • SITUATION: A Khouribga
  • SUPERFICIE: 300 ha
  • INVESTISSEMENT: 700 Millions de Dirhams
  • AMENAGEMENT VOIRIE ET RESEAUX DIVERS : 2014
  • MEDIATHEQUE ET MALL CENTRAL : Ouverture prévue en
    2014

...Un nouveau pôle urbain et de loisirs pour valoriser la ville de Khouribga

Un projet de pôle urbain dans la région de Khouribga, conçu dans le respect de l’environnement et pour l’amélioration de la qualité urbanistique et architecturale de la ville, proposant à la région un cadre de vie d’exception.

CONTEXTE

Ce projet novateur de développement urbain, implanté sur d’anciennes installations minières, s’inscrit dans la volonté d’OCP de construire un projet urbanistique dans la région de Khouribga, dicté par le respect de l’environnement et par l’amélioration de la qualité urbanistique et architecturale de la ville, proposant à la région de Khouribga un cadre de vie d’exception.

Positionnement

Dans ce cadre, la Mine Verte se positionne en vue de :

  • Aménager et de développer un nouvel ensemble urbain, à vocation d’intégrer et de valoriser la ville de Khouribga
  • Evoluer d’un passé minier industriel à une nouvelle logique urbaine de nouvelles centralités, de poumons verts et d’espaces de loisirs, de nouveaux quartiers d’habitat mixte, valorisant l’image de la ville.
  • Développer l’urbain modèle en termes de respect de l’environnement et du développement durable, de qualité urbanistique et architecturale, de qualité du programme (mixité sociale, diversités et pertinences des pôles d’activités, des équipements et infrastructures, création de bassins d’emplois, intégration d’espaces verts, etc.).

SITUATION

La Ville Verte est localisée à Khouribga, sur le site d’anciennes installations minières. L’ensemble est proche de l’axe autoroutier rejoignant Casablanca à Marrakech et est en cours de connexion autoroutière Casablanca-Beni Mellal.

  • Proximité de la route nationale
  • Ligne de chemins de fer

PROGRAMME

300 hectares de superficie composés de :

  • Parc Mine Verte : Avec un équipement couvert ludo-éducatif sur la paléontologie, des loisirs de proximité de pleine air (p.ex. baignade, glisse, karting) et un grand jardin traversant le long du site.
  • Mall Central : Services aux entreprises par la mise à disposition de locaux commerciaux, plateaux de bureaux, parking en sous-sol.
  • Equipements pour la population : Avec notamment un projet de Multiplexe et de Médiathèque.
  • Composantes hôtelières : Hôtels, un village de vacances
  • Composantes immobilières : Logement de standing, logements économiques, villas
  • Centre de formation qui a pour but le recrutement, la formation continue et l’accompagnement de projets.

Focus

Responsabilité Sociétale & Environnementale

Dans cette région aux fortes potentialités, la technopole de Foum El Oued favorisera une nouvelle dynamique socio-économique. Ceci permettra d’améliorer la qualité de vie dans la région, tout en stimulant les arts locaux, la culture et le tourisme.

Ce projet s’appuie sur plusieurs atouts :

  • Proximité de la côte atlantique, des îles Canaries et de l’Afrique subsaharienne.
  • Importants marchés liés aux services, à la pêche et aux mines
  • Une population jeune, disponible à l’emploi

  • CONCEPT : Aménagement d’une technopole dédiée à l’innovation et la R&D dans le Grand Sud.
  • SITUATION : Commune de Foum El oued, à proximité de Laâyoune
  • AREA : 126ha
  • INVESTISSEMENT :~1 Milliard de Dirhams
  • POPULATION CIBLE : 12 000 inhabitants
  • Emplois créés : ~3 000
  • Etat d’avancement: Etudes en cours

Région de LAAYOUNE – BOUJDOUR – SAKIA EL HAMRA

...une plate-forme pour l’innovation et la R & D

Dans une approche de développement responsable, ce projet de technopole répond à l’objectif de contribuer à l’essor économique et social d’une région prometteuse. OCP prolonge ainsi son programme d’actions et d’investissements visant à soutenir les sites et populations riveraines de ses installations.

POSITIONNEMENT

Dans le cadre de l’aménagement territorial du Sud, le projet de technopole de Foum El Oued vise à soutenir le développement économique de la région de Laâyoune et à favoriser son ouverture à l’international. Il créera un modèle de développement durable visant à :

  • Optimiser le développement économique de la région
  • Encourager les investissements et la création d’emplois
  • Fournir une plateforme pour l’innovation et la recherche & développement
  • Créer une synergie avec les partenaires locaux, nationaux et internationaux

SITUATION

Cette technopole est localisée dans la commune de Foum el Oued à 18km de Laâyoune, le long de la côte atlantique. Elle bénéficiera de la proximité d’axes routier, maritime, et aérien:

  • Axe routier par 2 voies
  • Proximité du port et de l’aéroport de Laâyoune – 15km du site OCP Phosbourcraa

PROGRAMME

  • 126 hectares répartis comme suit :
  • Pôle R&D et Innovation
  • Pôle Académique et d’Enseignement Supérieur
  • Pôle d’attraction touristique et culturel moderne
  • Pôle services aux entreprises
  • Pôle technologique halieutique national
  • Zone résidentielle