AGRF : Les chefs d’Etat se mobilisent pour la Digitalisation agricole

AGRF : Les chefs d’Etat se mobilisent pour la Digitalisation agricole

Le "Presidential Summit" a marqué la deuxième journée de l’AGRF. Le conclave des chefs d’Etat a été l’occasion de présenter les politiques gouvernementales sur la transformation de l’Agriculture. Avec comme thème central "Grow Digital", les différents chefs d’Etat et de Gouvernement ont mis l’accent sur la nécessité de profiter de la digitalisation pour développer le secteur agricole, rappelant que le Digital est devenu essentiel à l’Agriculture africaine.

Prenant la parole lors de la conférence, le Président ghanéen Nana Akufo-Addo est revenu sur son Programme gouvernemental dénommé « Planting for Food and Jobs ». Il s’agit d’un ambitieux chantier pour faire de l’Agriculture un levier d’emploi pour le Ghana. En effet, deuxième plus producteur mondial de cacao après la Côte d’Ivoire, le pays veut diversifier son Agriculture fortement dépendante de l’or brun. C’est ainsi que l’hôte de l’AGRF 2019 a souligné le volet du Programme dédié à la digitalisation avec comme entre autres initiatives, un village agricole, la mécanisation du secteur mais aussi l’utilisation de fertilisants.

Nana Akufo-Addo a aussi mis l’accent sur la nécessité d’associer les jeunes et les femmes dans la digitalisation de l’Agriculture. Il a cité les différents usages de la technologie pour augmenter le rendement agricole et améliorer les conditions de travail des agriculteurs grâce à l’Intelligence Artificielle, les drones ou encore les applications mobiles. « L’Afrique n’a pas d’excuses pour ne pas réussir cette révolution verte » a-t-il déclaré pour illustrer toute la panoplie de solutions digitales qui s’offre aux agriculteurs. Durant son intervention au panel de haut niveau modéré par l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair, le Président ghanéen a déclaré que « le Ghana pourrait à lui seul nourrir l’Afrique de l’Ouest s’il réussit sa transformation agricole ». 

L’apport de la Zone de Libre Echange Continentale (ZLEC) aux échanges économiques en Afrique a été évoqué par le Président Mahamadou Issoufou du Niger. Selon lui, cet espace de libre échange commercial permettra de booster les échanges intra-africains en termes de produits agroalimentaires et accélérera leur industrialisation. Il a de même souligné la possibilité de s’approvisionner en matières premières sur l’ensemble du continent. Par conséquent, la ZLEC va assurer la transformation du monde rural qui pourra acheminer ses productions hors de ses frontières naturelles. Le chef d’Etat nigérien a aussi annoncé que son pays va construire des « villages intelligents » qui seront des plateformes outillées pour le développement socio-économique.    

Par ailleurs, le Premier ministre rwandais Edouard Ngirente est revenu sur la nécessité d’installer des infrastructures technologiques performants afin d’accompagner la transformation agricole. C’est ce qu’a fait le pays des mille collines en mettant en place le programme Smart Rwanda. Au-delà des moyens technologiques, le chef du gouvernement rwandais a insisté sur le besoin d’augmenter l’usage des engrais pour impacter positivement les rendements agricoles.

Autre argument partagé par les dirigeants présents durant cette conférence présidentielle : l’apport de la jeunesse à la digitalisation. L’ancien Premier ministre éthiopien Hailemariam Deselagn a invité les parties prenantes de la transformation de l’Agriculture à impliquer les jeunes dans ce si grand projet. En effet, le prochain Président de l’AGRA a affirmé que le Digital est un outil que s’est appropriée la jeunesse africaine qui fait des progrès énormes à travers les start-ups. Les petites pousses continuent en effet à innover dans plusieurs domaines comme la santé, l’agriculture, la fintech, etc.   

Durant cette conférence, la Présidente de l’AGRA, Agnès Kalibata a rendu un hommage à feu Kofi Annan, l’ancien SG de l’ONU, qui, selon elle, « a beaucoup fait pour le succès de l’AGRF durant toutes ces années ».

A noter que le Président Directeur Général du Groupe OCP, Moustafa Terrab, a assisté à cette conférence présidentielle.

Retour à la liste...