Ghana : La Fondation OCP et le MoFA lancent la carte de fertilité des sols

Ghana : La Fondation OCP et le MoFA lancent la carte de fertilité des sols

En partenariat avec le Ministère de l’Alimentation et de l’Agriculture (MoFA) du Ghana, la Fondation OCP lance un projet d’élaboration de la carte de fertilité des sols en vue de répondre aux défis de la sécurité alimentaire et de la préservation des sols cultivés. La cérémonie de lancement officiel du projet d’élaboration de la carte de fertilité des sols s’est déroulée, le mercredi 11 décembre dans la capitale ghanéenne Accra, sous la présence effective du Ministre de l’Alimentation et de l’Agriculture du Ghana, Dr. Owusu Afriyie Akoto, de l’Ambassadeur du Maroc au Ghana, Son Excellence Mme Imane Ouaadil, de hauts responsables ghanéens, de représentants du secteur privé national, de l’industrie des engrais, et enfin, des fédérations d’agriculteurs ghanéens. 

Lancé par le Ministère ghanéen de l’Alimentation et de l’Agriculture (MoFA) et avec l’appui de la Fondation OCP, le projet s’articule autour de trois axes principaux : le renforcement des capacités des cadres du MoFA, l’équipement des laboratoires et l’élaboration de la carte de fertilité du sol. En pratique, le projet compte apporter aux agriculteurs ghanéens des outils d’analyses de leurs sols leur permettant d’améliorer les rendements pour les cultures locales.

Ainsi, plus de 100.000 hectares de sols seront analysés et cartographiés dans la zone pilote, à Ashanti, grâce au dispositif déployé par les deux partenaires. La Fondation OCP mettra donc à la disposition du MoFA les équipements nécessaires à ses deux laboratoires spécialisés dans l’analyse des sols et des fertilisants, de même qu’une unité mobile d’analyse des sols et du matériel roulant adapté (pick-ups et motos) afin de couvrir les zones les moins accessibles pour le prélèvement des échantillons des sols.

Par ailleurs, l’élaboration de la carte de fertilité comprend un volet important dédié à la formation. Des cadres agronomes du MoFA vont bénéficier d’une formation sur une durée de 3 ans au Ghana et au Maroc, et ce, grâce à l’appui de l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et de la Fondation OCP. Au total, plus de 130 agronomes, ingénieurs, laborantins et cadres du MoFA seront formés par les experts de l’UM6P sur des modules relatifs à la nutrition des plantes et la fertilisation des cultures, aux Systèmes d’informations Géographiques (SIG) appliqués à la cartographie des sols et au contrôle de la qualité des engrais.    

Rappelons que la Fondation OCP produit des cartes de fertilité en collaboration avec d’autres partenaires africains. A ce jour, plus d’un million d’hectares de sols ont été cartographiés avec plus de 240 cadres formés et 14 laboratoires équipés.
 

Retour à la liste...