OCP expose sa politique de diversité au Sommet annuel Concordia

OCP expose sa politique de diversité au Sommet annuel Concordia

Le Groupe OCP a pris part au Sommet annuel Concordia, événement de haut niveau qui s’est tenu du 22 au 24 septembre à New York, en marge des Assemblées Générales des Nations Unies. Le Sommet a noté, ce lundi 23 septembre, la participation de Mme Ghislane Guedira, Directrice Exécutive – Finance et Contrôle de Gestion du Groupe, au side-event sur la place de la Femme dans une entreprise de taille mondiale.

Durant ce panel intitulé « Sowing the seeds for inclusive leadership », Mme Guedira a exposé la politique de diversité menée par OCP à la fois au sein de son Management mais aussi à travers des initiatives promouvant l’autonomisation des femmes actives dans l’Agriculture. 

Elle a ainsi évoqué la montée en puissance de la diversité dans le Groupe. Selon elle, 17% du Top Management d'OCP sont des femmes qui exercent dans différents départements et couvrant plusieurs continents. En même temps, près de 35% des effectifs hors-cadres d’OCP sont aujourd'hui des femmes. Une mosaïque de profils représentant cette diversité a d'ailleurs été présentée à l’assistance, leur donnant ainsi une idée sur l’évolution des femmes au sein du Groupe.

La diversité s’opère également au niveau des cadres du Groupe qui, au total, compte quelque 23.000 collaborateurs dans le monde. "Plus de la moitié des cadres âgés de moins de 30 ans sont des femmes chez OCP" a précisé Mme Guedira durant son intervention. 

Autre exemple de la volonté d’OCP de promouvoir le Women Empowerment, l’accompagnement des agricultrices et agro-entrepreneures du continent africain. "En Afrique subsaharienne, les femmes sont plus impliquées dans l'économie que les hommes. 70% des agriculteurs sont des femmes mais leur alphabétisation est encore à la traîne. Nous devons travailler sur ce point et OCP s'engage à travers différents types de formation" a déclaré la Directrice Exécutive – Finance et Contrôle de Gestion. 

En réalité, OCP a lancé dans plusieurs pays africains des programmes de formation à destination des agriculteurs qui impactent fortement les femmes. On peut ainsi citer les initiatives déployées par OCP Africa comme Agribooster ou OCP School Lab. Lancés pour apporter aux agriculteurs des outils pour améliorer leurs rendements, ces programmes ont touché au total plus de 400.000 agriculteurs africains. Le Groupe participe donc à l’amélioration des conditions de vie des agriculteurs africains en leur apportant des formations adéquates à leurs activités.

En définitive, Mme Guedira dira que "l’autonomisation des femmes n’est pas seulement une valeur, elle est surtout un facteur clé dans la lutte contre la faim et la pauvreté".  

Retour à la liste...