ODD : Les jeunes actifs de World Merit Summit soutenus par OCP

ODD : Les jeunes actifs de World Merit Summit soutenus par OCP

La deuxième édition du World Merit Summit (WMS) s’est ouverte le 04 août à l’Université Mohammed VI Polytechnique à Benguerir. Rendez-vous des jeunes porteurs de projets et porte-voix de plus de 20 pays autour de l’agenda 2030 des Nations Unies, la conférence internationale est pour la deuxième année consécutive soutenue par le Groupe OCP. 

Le World Merit Morocco est une plateforme d’échange d’experts et de 450 jeunes « leaders », âgés essentiellement entre 18 et 35 ans, engagés pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable. Les travaux de ce conclave, qui prennent fin le 10 août, sont aussi orientés sur la sensibilisation de l’opinion publique mondiale aux enjeux de la durabilité des activités humaines. 

Durant les différents panels qui ont marqué la première journée du WMS, les différents intervenants sont revenus sur l’urgence pour les jeunes de s’impliquer dans la résolution des défis liés au développement durable. Cela passera à la fois par un fort plaidoyer, le déploiement des innovations proposées, mais aussi par l’efficience des projets à fort impact qui découleront de l’événement. 

Fidèle à ses engagements en matière de développement humain, le groupe OCP accorde un intérêt particulier à la promotion du rôle de la jeunesse et de son émulsion sociale, ainsi qu’à l’encouragement de la diversité, que ce soit au sein de son personnel ou de son écosystème et communautés bénéficiaires de ses différents programmes.

En effet, le groupe OCP, leader mondial des phosphates, n’a cessé d’élaborer des stratégies innovantes lui permettant de renforcer son statut de producteur d’engrais parmi les plus durables au monde. Les exemples de cet engagement sont nombreux, à commencer par son outil de production qui consomme désormais 70% d’énergie produite à partir de ressources propres. Dans cette optique, OCP ambitionne d’atteindre, à l’horizon 2028, la couverture totale de ses besoins en électricité grâce à l'énergie éolienne, solaire ou à la cogénération, un procédé qui permet de récupérer l'énergie thermique dégagée lors de la production pour la convertir en énergie électrique. 

Le même souci de préservation des ressources a été considéré dans la gestion de l’eau. Ainsi en 2018, plus de 30% des besoins hydriques d’OCP ont pu être couverts sans recourir à l’eau conventionnelle. L’objectif d’OCP est de réussir à utiliser 100% d’eau non conventionnelle avant 2028.  

Retour à la liste...